Zoro nous présente son Programme Citoyen, une suggestion de réforme de gestion du gouvernement par le peuple. Divers sujets suivent la présentation.
(27 janvier 2015) 3h20m


-Page d’énergie gratuite à Zoro:
https://www.facebook.com/pages/L%C3%89nergie-Libre/172124669568175?fref=ts

-Programme Citoyen.

-Économie circulaire, système providentiel, économie de ressources, économie communautaire.

-Énergie libre / énergie gratuite.

-Ancienne technologie.

-Génies du nouveau Monde.
http://www.geniesdunouveaumonde.com/

-Daniel Pomerleau.
http://peswiki.com/index.php/Directory:Daniel_Pomerleau_Free_Energy_Coils

-Rock Larochelle.
https://www.facebook.com/pages/Rock-Larochelle-Justice-pour-tous/552756144840227

-Hitler.

-Évangéliques VS Maçons.


 

 

Programme citoyen.

April 20, 2014 at 3:51am

Démocratie & institution.

 

 

Élection et démocratie.

  • Adopter un système proportionnel mixte dès le premier mandat.
  • La carte électorale représentera 100 comtés, où 60% seront représentés et 40% seront proportionnelles. Chaque parti politique aura une liste de candidat qu’il préfère voir rentrer à L’assemblée nationale.
  • Les ministres, les sous ministres et le premier ministre seront élus au suffrage universel (50%+1). N’importe qui pourrait se présenter comme ministre, sous ministre ou premier ministre à condition qu’il ait de l’expérience et des études dans le domaine convoité. Il devra convaincre la population qu’il est l’homme de la situation. Chaque ministère devra être géré par des personne qui sont du domaine qu’il convoite.
  • Les juge et les magistrats seront tiré au sort.
  • Tous les projet de loi, amendements et budgets du gouvernement seront soumis au vote secret et libre de la ligne de parti.
  •  Abolir les bâillons.
  • Création d’un sénat citoyen tiré au sort pour vérifier tout les projets de loi du gouvernement, le sénat aura la capacité adopter ou de bloquer tout projet de loi.
  • Tous les sénateurs citoyens auront un mandat de 5 ans non renouvelable.
  • La possibilité de rappel d’un élu, d’un citoyen tiré au sort, d’un sous ministre, d’un ministre ou d’un premier ministre par le peuple.
  • Instaurer des élections date fixe.
  • Tous les élus peut faire deux mandats de 5 ans en politique.
  • Éthique et transparence
  • Favoriser émergence de gouvernement de coalition.
  • Instaurer un vote Blanc. Pour ceux qui ne veulent  pas voté pour aucun candidat. Le vote Blanc est valide pour toutes les décisions politique fait par le peuple. Et sera comptabilisé comme n’importe quel vote.
  • Décentraliser le pouvoir de l’état vers les régions. En créent 125 chambres régionaux tiré au sort, qui auront le mandat de s’occuper des affaires de leur région. Et dû même coup abolirait les MRC et les commissions scolaires et les agences de santé, etc.
  • Créer 125 assemblées constituantes tirée au sort pour rédiger la constitution du Québec.
  • Tous les citoyens tiré au sort dans les chambres régionaux auront un mandat de 5 ans non renouvelable.
  • Tous les citoyens tiré au sort dans les assemblées constituantes auront un mandat de 5 ans non renouvelable.
  • Mettre en place plusieurs face à face des chefs de parti en liste diffusés par les grands médias, sur le web et à la radio.
  • Obliger tout les grands réseau de communication à diffuseur du temps antenne à part égale à tout les partis en liste afin qu’ils puissent expliqués leur programme.
  • Financement publique des partis politique. Et quota des dépense électorale pour chaque partir, avec obligation de divulguer toute dépense avec facture à l’appui au DGEQ.
  • Instaurer un crédit impôt pour ceux qui auront participer à la vie politique.
  • Étendre la durée des campagnes électorales à 45 jours.
  • Interdire les sondages durant les campagne électorale et obliger les grands médias de donner une couverture de façon équitable de tous les partis en liste.
  • Des jurys citoyens tiré au sort et rémunérés pour une période de 5 ans avec non renouvellement de leur mandat qui partageront leur travail dans la justice pénale, juridique et constitutionnel.
  • il sera illégal pour un élu de s’abstenir de voter sur un projet de loi.
  • Instaurer une contribution volontaire à la vie politique au Québec.
  • Dès le premier mandat réduire l’influence des partis politiques et leur abolition dès le deuxième mandat.
  • Créer par la suite 100 comtés d’élus nationaux indépendant élu au suffrage universelle.

Éthique et transparence

  • La limite d’un seul lobbyiste par organisation permet de ne pas noyer le député en information et en temps. Et permet l’éradication de toute influence abusive des lobbyistes sur le politique.
  • Il sera préférable de favoriser une nouvelle génération de représentent de société d’état, de sous ministre indépendant, de haut fonctionnaire, de juge et de fonctionnaire fraichement sorti des hauts études.
  • Instauration d’une assemblée des états généraux.Tous les 10 ans précédé d’une période de collecte des doléances. Ce qui feraient le point sur la situation sociale, institutionnel, démocratique, environnementale, étatique et économique.
  • Pendant ses fonctions officielles, le premier ministre sera suivi par un caméraman/historien qui diffusera images et son en direct de tout ce que le premier ministre fait en public et qui il rencontre.
  • Une caméra fixée dans le bureau de chaque élu transmettra en direct aussi sur le site images et son, pour les mêmes raisons évidemment. Tout comme le cabinet du premier ministre, tout le matériel et le local utilisés sont financés à même les fonds publics donc la caméra est justifiée.
  • Le premier ministre devra, au minimum une fois par semaine et le plus possible, toujours à la même heure, prendre 30 minutes de son temps et faire un compte-rendu de la semaine de travail en cours ou de sa dernière semaine de travail à la population.
  • Les députés devront eux aussi se soumettre au même exercice (qu’au paragraphe précédent) mais au minimum 1 fois par période de 14 jours. Ils pourront le faire une fois par semaine s’ils le désirent, à condition que ce ne soit pas en même temps que le premier ministre. La diffusion se fera sur le site Internet conçu à cet effet.
  • Instituer une commission enquête à tous les 5 ans afin de faire la lumière sur la corruption au Québec avec un mandat de l’UPAC en parallèle.
  • Revoir à la baisse les rémunérations et conditions des élus de l’assemblée Nationale et revoir aussi les rémunérations et conditions des élus municipaux, des sous ministres, des hauts représentants des administrations publiques et des sociétés d’état. Instauration d’une conventions collective et de règles éthiques claires pour ces élus et représentants.
  • Nommer une équipe de vérificateur des finances publiques.
  • Interdire tout conflit d’intérêt que ce soit familiaux, médicale, pharmaceutique, minière, bancaire, médiatique, économique, industrielle, commerciale, gazière, pétrolière, etc.

Loi sur-l’accessibilité à la Démocratie Participative

  •  Dans ce nouveau système, les partis politiques perdront de la puissance car le peuple pourra s’exprimer réellement. Mettre en place des référendums initiatives populaires lorsque 5% de la population en fait la demande par registre signé de leur part.
  • Mettre en place des référendum présidentiel sur les sujets chauds de notre société québécoise.
  • Le peuple peut faire appel à un référendum initiatives populaires pour destituer un parti ou un premier ministre au pourvoir.
  • Développer l’éducation populaire, afin de permettre à chacun de s’impliquer  plus activement dans la vie de la société québécoise, au sens large. Enseigner – et faire pratiquer – la philosophie, la politique et le droit constitutionnel, outils majeurs d’émancipation intellectuelle, depuis la plus petite école, jusqu’aux classes supérieures.
  • La loi dictera la création d’un site Internet sur lequel seront diffusées les transmissions-officielles de l’État et des élus.
  • Référendum sur l’indépendance du Québec et la constitution du Québec.
  • Obliger tout gouvernement à tenir un référendum sur une possible réintégration du Québec dans la constitution du Canada.
  • Faire écrire notre constitution par une assemblée constituante populaire, tirée au sort (parmi les citoyens qui en feront la demande) et dont les membres seront inéligibles aux mandats qu’ils définiront. Inscrire dans cette constitution les principes permettant aux citoyens les plus actifs d’engager et de garantir une transition écologique, sociale, économique, au service de l’intérêt général, respectant l’équité entre tous et les équilibres naturels.
  • Faire en sorte que les règles du pouvoir ne soient pas écrites par les hommes ou femmes au  pouvoir. La constitution doit être écrite par le peuple. Un coup la constitution rédigée, elle doit être soumis par référendum. Si ce référendum obtient appui de 50%+1 de la population, Le Québec peut se déclarer un pays souverain.
  • Créera une Commission de la vie démocratique et de la citoyenneté.
  • Son mandat sera d’étudier des questions comme l’imputabilité des parlementaires, la possibilité de les destituer et la représentation paritaire des femmes et des hommes l’assemblée nationale.
  • Instauration de budgets participatifs, au niveau de l’état, des administrations publiques, des sociétés d’état, régionaux et municipaux.
  • possibilité de recourir à des référendums d’initiative locale et régionale si 10% de la population concernée en fait la demande. Sur les Questions essentielles, environnementales, économiques et sociales, tout collectif de citoyen-nes a la possibilité de mettre en œuvre des contre-expertises indépendantes, financées par un fonds public.
  • Référendum sur tout traité international, continental et libre échange entre pays.
  • Référendum à multiple question ou choix de réponse.

Carte du votant

  • Pour chaque citoyen québécois sur laquelle on pourra y retrouver (ça reste à déterminer) le nom, la photo et un numéro unique de vingt chiffres (par exemple). Cette carte servira pour voter de façon électronique au Québec.
  • Tout électeur doit avoir résider au moins 36 mois au Québec avant d’avoir le droit à la carte d’électeur qui lui permet de participer à la vie démocratique.

monarchie

  • Abolition des symboles monarchique au Québec.
  • Abolition du poste de gouverneur général du Québec.
  • Abolition du serment allégeant à la reine Élisabeth II lors de la période assermentation.
  • Retirer le drapeau canadien de l’assemblée nationale.
  • Revoir tout les nom de rues, routes, institutions, etc

Code sur l’éthique des fonctionnaires et contre la Corruption de l’État.

  • Aucun élu ne pourra exercer ses fonctions d’élu à l’extérieur de ses heures de travail.
  • Un programme pour faciliter la délation et pour protéger les délateurs sera mis sur pied afin d’assurer que les gens voulant faire part de corruption, ou autre problème de ce genre, puissent le faire en toute sécurité.
  • Un site-internet sera monté pour y présenter toutes les initiatives sur lesquelles la population sera appelée à voter similaire au « système californien ») grâce à la « carte du votant » Plusieurs informations à ce sujet seront diffusés, le public pourra y voir des entrevues, des documents,des bulletins d’information ou autre matériel qui pourraient aider la population à se décider. Ces informations devront être claires, précises,concises et sans ambiguïté. Elles devront parler des « pour » et des« contres » de la proposition en question ou des propositions en question.

Médias

  • Faire une grande place au pluraliste de l’information. Tel que les médias sociaux, médias alternatifs, médias communautaires, médias publiques et médias privés.
  • Faire large commission d’enquête sur la concentration des médias généralistes
  • Et créer un véritable médias publique d’information.

Démocratie syndicale

  • Faire une grande place au pluralisme syndicale
  • Instaurer un vote secret dans tout le domaine syndicale, comme par exemple vote de grève et d’accréditation.
  • Donner le choix aux travailleurs de participer ou non à des causes sociales et politiques de la part  des syndicats.
  • Il y aura possibilité pour le travailleur de contribuer plus ou moins à sa contribution de base au syndicat qu’il est affilié lors que son syndicat veut prendre part à des causes sociales et politiques.
  • Les syndicats auront obligation de divulguer leur état financé aux travailleurs à chaque année.
  • Instauration de budgets participatifs au niveau syndicale.

Démocratie industrielle

  • Au sein des grandes entreprises, la démocratisation de l’actionnariat doit s’accompagner d’une démocratisation de la gouvernance à laquelle s’imposent des obligations de transparence et de communication en convergence.
  • Plus généralement, la gouvernance d’entreprise doit témoigner de la diversité des acteurs humains qui participent à son fonctionnement, tout en respectant les besoins de l’organisation et les objectifs de production qu’elle oriente et dirige.
  • La représentation des salariés dans les conseils d’administrations des grandes entreprises répond à un souci d’efficacité partenariale. Le cumul des mandats d’administrateurs de grandes entreprises doit être plus strictement limité.
  • Une meilleure complémentarité des rôles doit être trouvée entre le Conseil d’administration ou Conseil de Surveillance et le Comité d’Entreprise. Plus largement, il s’agit de concilier les intérêts du capital financier et celui du capital humain au sein d’une « Entreprise à Gouvernance Partagée » dont le modèle doit être élaboré et discuté.
  • Instauration de budgets participatifs au niveau de l’entreprise.
  • Nomination de firmes indépendantes pour les cadres financés et état financés des entreprises.
  • Permettre l’affichage syndicale et le maraudage syndicale dans l’entreprise.
  • Interdiction aux entreprises de faire pression pour la non accréditation lors d’un vote pour l’obtention d’une accréditation syndicale.
  • L’augmentation des profits doit générer une augmentation simultanée des salaires et des dividendes selon une clé de répartition objective et rationnelle. Les dividendes doivent naturellement rémunérer le capital investi et le risque pris, tout en permettant la poursuite du développement de l’entreprise. Un « Comité de Répartition des Excédents » doit être obligatoirement créé dans les entreprises; les salariés devront être représentés en son sein. Il devra présenter son rapport et donc ses propositions au Conseil d’Administration du Conseil de Surveillance.

Inspiration et source:

Moi-même.
plaidoyer pour un nouveau socialisme (France)
Québec solidaire
Option Nationale
Parti vert du Québec
Mon pays le Québec
Idée libertaire
Idée libertarienne
Parti des sans parti
Une connaissance.
Étienne chouard
Parti radical de Gauche (France)

 


-Feu de l’Esprit #10 sur RadioH2o.ca:
http://www.radioh2o.ca/feu-de-lesprit-10-programme-citoyen/
http://shows.radioh2o.ca/Feudelesprit/FDE-0010-Programme_Citoyen.mp3

 

-Feu de l’Esprit #10 sur Vimeo.com:
https://vimeo.com/125931956

-Feu de l’Esprit #10 sur Youtube.com:
https://www.youtube.com/watch?v=xA9jkeE8_Y8

, , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 × five =